Tout sur le théologien Ibn Taymiyya (biographie, opinions)

Publié le par Aurélie DESANTI

Ibn Taymiyya est connu comme étant un théologien et juriste de surcroît reconnu par ce que l’on appelle le « madhhab hanbalite ». D’origine arabe (plus précisément de Turquie) et pratiquant la religion musulmane, Ibn Taymiyya apparaît comme l’un des théologiens les plus respectés par les salafistes qui ne jurent que par cet homme en matière d’avancée scientifique.

Parcours personnel

Son enfance

Ibn Taymiyya a vu le jour en 1263 à Harran (dans un pays étant connu aujourd'hui comme étant la Turquie).

En 1269, l’invasion du peuple Mongol poussera sa famille à émigrer dans la ville de Damas, ville au sein de laquelle Ibn Taymiyya décédera en 1328, à l’âge de 65 ans.

Ses combats

Ibn Taymiyya, bien que juriste, a de nombreuses fois été l’objet d’arrestations que soient alors mises en cause ses argumentations juridiques, considérées comme non conformes par les madhhabs (particulièrement en matière des règles à suivre pour la répudiation des femmes), ou bien tout simplement sur la base d’accusations liées à son dogme.

En 1326, après avoir déjà été emprisonné à Alexandrie, le voilà emprisonné à Damas, pour avoir émis l’interdiction, auprès du peuple voyageur, de ne se rendre à la mosquée que dans l’unique but de visiter la tombe de Mahomet alors que leur but premier devrait être de visiter la mosquée elle-même.

Sa carrière

En Littérature

Déjà énormément respecté et ayant beaucoup influencé les populations musulmanes en son temps, il refait surface en apparaissant comme l’un des théologiens les plus controversés mais aussi les plus inspirés aux yeux des salafistes qui s’adonnent avec rigueur au suivi du dogme pur.

Pourtant loin d’être l’unique théologien en la matière, il est l’un des rares à faire office de référence dans ce domaine car il a su aborder et expliquer de nombreux thèmes avec beaucoup de facilité pour ses fidèles.

Fin pédagogue, il est donc à l’origine de nombreux ouvrages religieux (il en existerait plus de 500 volumes selon son disciple Al Dhahabi), aujourd’hui reconditionnés et remis au goût du jour, et pour certains même, sous forme de recueil.

Vous trouverez donc ses principales pensées dans les ouvrages suivants :

  • Réfutation de l'opposition entre raison et révélation (`u ta'ârudh il-'aqli wan-naql)

  • Réfutation du chiite Ibn Al-Mutahhir (Minhâj us-sunnat in-nabawiyyah)

  • Punition pour les insultants du prophète de l’Islam (As-Sârim ul-Maslûl 'alâ shâtim ir-rasûl)

  • Distinction entre l’intercession licite et l’intercession interdite (At-Tawassulu wal-wacîlah)

  • Explication du hadith (Sharh'u h'adîth in-nuzûl) etc.
1 Ottoman_Empire_Coran_copied_circa_1536_bounded_circa_1549_with_arms_

Publié dans Histoire

Commenter cet article