Jean Baptiste Martin : biographie et œuvres principales du peintre

Publié le par Aurélie DESANTI

Jean-Baptiste Martin, également connu sous le nom de "Martin des batailles" ou bien "Martin des Gobelins", fut connu pour avoir été un peintre d’origine française. Artiste de grand talent, il fut rapidement appelé par le roi Louis XIV et il réalisait, à sa demande, de nombreuses œuvres représentatives de scènes d’affrontements, de conquêtes.

Parcours personnel

Son enfance

Jean Baptiste Martin vit le jour en 1659 à Paris. Il décéda à Paris en 1735.

Sa scolarité

Jean Baptiste Martin étudiera le dessin auprès de Laurent de La Hyre, puis se spécialisera dans l’art des fortifications.

Ses débuts

À la fin de son apprentissage, Sébastien Le Prestre de Vauban, un dessinateur, le prend sous son aile et lui permet de rencontrer le roi Louis XIV. Il obtiendra alors le poste de premier peintre assistant d’Adam François Van der Meulen et se consacrera à la peinture des scènes de batailles du roi.

Sa carrière

Au décès de son mentor en 1690, Adam François Van der Meulen, Jean Baptiste Martin se voit offrir l’opportunité de devenir le directeur de la manufacture royale de tapisserie des Gobelins.

Ses principales œuvres seront d’ailleurs entreposées au château de Versailles. Le duc Léopold 1er de Lorraine fera également appel à ses services, il décorera le château de Lunéville par ses peintures.

Le fils de Martin Jean Baptiste s’orientera également dans cette voie et il assistera son père dans la réalisation de ses œuvres.

Ses œuvres

  • "Le Siège de Namur", datant de 1692 réalisée pour le château de Marly.
  • "Assemblée ordinaire de l’Académie royale de peinture et sculpture", réalisée entre 1710 et 1720 et entreposée au Musée du Louvre.
  • "Siège de Belgrade", réalisée après 1717 et conservée au musée des beaux-arts de Rouen.
  • "Sacre de Louis XV", réalisée entre 1722 et 1735 et entreposée au château de Versailles.
  • "La Ville et le Siège d'Aire", conservée au musée Condé à Chantilly.
  • "La Ville et le Siège de Senef", conservée au musée Condé à Chantilly.
  • "Entrée de Louis XIV à Ypres", conservée au musée de la Chartreuse de Douai.
  • "Un siège", une œuvre conservée au Musée des beaux-arts de Marseille.
œuvre de Jean Baptiste Martin

Commenter cet article