La dualité des excès de vitesse : plus faciles mais plus surveillés

Publié le par Aurélie DESANTI

A cause des voitures toujours plus performantes mises sur le marché, les excès de vitesse n'ont de cesse d'augmenter malgré une vigilance de l'Etat qui perfectionne de plus en plus leurs appareils destinés aux contrôles de vitesse.

Comment concilier des voitures aux performances de vitesse bien supérieures aux limitations maximums appliquées en France, et conduite dangereuse liée aux excès de vitesse ?

La réponse des pouvoirs publics

C'est à cette question qu'essai de répondre le système judiciaire français en mettant en place de plus en plus de contrôleurs automatiques (les systèmes de contrôle radar notamment sur autoroute et route nationale, avec prise de photos) ainsi que des agents de police ou gendarmerie en patrouille mobile afin d'intercepter en direct les conducteurs ayant dépasser la limitation de vitesse autorisée.

Sachez toutefois que le relevé de vitesse est contestable si vous aviez une voiture qui vous suivait de "trop près" et que le PV est envoyé au titulaire de la carte grise de la voiture (sauf si la photo ne vous représente pas), vous pouvez alors contester en dénonçant le responsable.

Détecteur de radars :

Si l'envie vous prenait de vous équiper d'un détecteur de radar, n'en faites rien.

En effet, la détention ou l'utilisation de cet appareil est interdite selon la législation française et vous condamne à une contravention de 5ème classe (1500 € d'amende maximum), de quoi réfléchir avant d'investir dans ce système.

La solution

La meilleure attitude à adopter reste la vigilance au volant pour une conduite plus sécurisante pour vous ainsi que les autres conducteurs qui vous entourent. ainsi vous éviterez les excès, que vous chevauchiez des motos ou que vous circuliez en voiture... Après il vous reste une possibilité - la contestation des PV - conjuguée à une bonne connaissance des barèmes de points du permis.

Publié dans Automobiles

Commenter cet article