Drapeau Jamaïque : histoire et signification

Publié le par Aurélie DESANTI

L’île de la Jamaïque fut, à ses débuts, colonisée les Anglais et, selon toute logique, son premier drapeau, datant de la fin du XIXe siècle (plus exactement de 1875), fut le résultat des choix d’une population anglaise. Il caractérisait donc à l’époque un blason intégrant un crocodile surmontant un écu (monnaie anciennement utilisée).

Son histoire

%%% En 1875, le premier drapeau de l’histoire de la Jamaïque vit donc le jour sous la forme qu’on lui connait (voir descriptif peu avant). À peine une trentaine d’années plus tard (en 1906), le drapeau se voit rajouter deux Indiens Arawaks prenant place de chaque côté du blason.

Une cinquantaine d’années plus tard (en 1957), le drapeau a quasiment été conservé tel quel depuis le début du siècle (seuls des détails tels que la devise ont été modifiés).

C’est au cours des années 1960 (en 1962) que le drapeau se verra radicalement revisité suite à l'indépendance acquise par la population jamaïquaine. Les couleurs et graphismes utilisés ne sont alors autres que le reflet d’une devise simpliste : "Nous connaissons les privations, mais la terre est verte et le soleil brille".

Sa signification

%%% Depuis l’indépendance obtenue en 1962, le drapeau de la Jamaïque est symboliquement devenu leur porte-parole. La croix de Saint-André, traversant la totalité du drapeau, délimite ainsi quatre triangles.

Chacun de ces triangles, intégrant tour à tour les couleurs noires, jaunes et vertes, a également une connotation importante aux yeux de la population jamaïcaine (les couleurs de la Jamaïque sont également hautement symboliques).

En effet, les épreuves du passé et de l’avenir sont représentées par la couleur noire. Le soleil est représenté, quant à lui, par la couleur jaune et les richesses naturelles telles que la terre sont représentées par la couleur verte.

Il est à noter que la croix de Saint-André a été rajoutée au drapeau initial (représentatif du Tanganyika, aujourd’hui connu comme une partie de la Tanzanie), qui se limitait à des bandes horizontales représentant les couleurs citées peu avant.

Celle-ci est culturellement ancrée dans les mœurs, notamment européennes, qu'elles soient de nature religieuse (le crucifiement de l’apôtre André, dont le nom fut ainsi donné à la croix), politique ou tout simplement du style de vie jamaïcain au quotidien.

De plus, en ce concerne les mœurs des Jamaïcains, ces derniers sont grandement et majoritairement représentatifs d'un mouvement religieux appelé "Rastafari", souvent représenté par des drapeaux dits "rasta" de la Jamaïque.

Drapeau de la Jamaique

Commenter cet article

drapeau jamaique 17/08/2012 15:30

Saint André n'est donc pas célébré en Jamaïque?