Biographie et bibliographie de Chrystine Brouillet

Publié le par Aurélie DESANTI

Chrystine Brouillet est connue en tant qu’auteur et chroniqueuse d’origine québécoise. Dès le plus jeune âge, elle déclenche la fascination de son entourage qui la voit étudier Zola, Maupassant, etc. qui s’avèrent être des auteurs aux ouvrages tout à fait inadaptés à l’époque, au maniement par des jeunes filles mais qui trouveront tout de même grâce à ses yeux.

Sa vie personnelle

Ses débuts

Chrystine Brouillet voit le jour le 15 février 1958 à Loretteville (près du Québec au Canada) d’un père dentiste et d’une mère déjà femme au foyer avec ses deux frères.

Sa scolarité

Sa scolarité se déroulera au sein du collège des Ursulines (à Loretteville) puis au Collège Notre-Dame-de-Bellevue puis, enfin, elle obtiendra son baccalauréat, avec une spécialisation en littérature, à l'Université Laval.

Son enfance

Dès le plus jeune âge (aux alentours de 12 ans), Chrystine Brouillet manifeste son désir de devenir écrivain et fait déjà travailler son imagination en inventant des histoires qu’elle met par écrit.

Sa vie professionnelle

En tant que chroniqueuse

Chrystine Brouillet tient une chronique littéraire et gastronomique pour la radio «Radio Canada».

En tant qu’auteur

Sa carrière débute en 1982, lorsque son premier roman, intitulé «Chère voisine», est publié et récompensé dans la foulée par le prix Robert Cliche.

Bibliographie

  • Chère Voisine, 1982.
  • Coups de foudre, 1983.

Trilogie Marie Laflamme :

  • Marie Laflamme, 1990.
  • Nouvelle-France, 1992.
  • La renarde, 1994.
  • Danger bonbons, 1992.
  • Pas d'orchidée pour miss Andréa, 1994.
  • Mystère de Chine, 1995.
  • Les pirates, 1995.
  • La montagne noire, 1995.
  • Secret d'Afrique, 1996.
  • Les Chevaux enchantés, 1996.
  • Le caméléon, 1996.
  • La malédiction des opales, 1997.
  • Les collégiens mènent l'enquête, 1998.
  • Vol du siècle, 1998.
  • Les neuf vies d'Edward, 1998.
  • La Disparition de Baffuto, 2000.
  • Le complot, 2001.
  • Les quatre saisons de Violetta, 2002.
  • Rouge secret, 2005.
  • Couleur Champagne, 2006.
  • Zone grise, 2007.
  • Carnets de Paris, 2010.
  • Série policière Maud Graham (13 ouvrages de 1987 à 2011).

Son action

En 1993, puis l’année suivante, on lui décerne le prix du Signet d’Or qui récompense l’auteur favori du segment des lecteurs jeunes.

L’année 1995 sera elle aussi marquée par le prix du public du Salon du livre de Montréal ainsi que de l'ordre de la Pléiade.

Presque dix ans plus tard, en 2004, elle se voit obtenir le Grand Prix littéraire Archambault.

1 How to teach make up programme 1 le programme de maquillage comment

Publié dans Littérature

Commenter cet article