Bertrand de Jouvenel : biographie

Publié le par Aurélie DESANTI

Bertrand de Jouvenel, de son vrai nom Bertrand de Jouvenel des Ursins, est connu pour avoir été un écrivain, journaliste et romancier de surcroît (sous le nom Guillaume Champlitte), d’origine française. Fondateur de sa propre revue intitulée "Futuribles", il s’intéressa de près aux théories futuristes pouvant s’appliquer à la France ainsi qu’à la politique écologique.

Parcours personnel

Son enfance

Bertrand de Jouvenel vit le jour le 31 octobre 1903 à Paris de l’union entre Henry de Jouvenel, politicien et journaliste et Claire Bloas, première épouse d’Henry.

Il décéda à Paris le 1er mars 1987, à l’âge de 83 ans.

Sa scolarité

Bertrand de Jouvenel suivit un cursus scolaire classique, puis étudia par la suite les sciences et le droit.

Sa vie de famille

Bertrand de Jouvenel fit de sa jeune compagne Madame Marcelle de Jouvenel, qui lui donna un fils appelé Roland.

Sa carrière

En 1925, il a 22 ans et décide d’intégrer le mouvement politique "Parti radical".

Neuf années plus tard, il quitte ce parti et décide de fonder sa première revue, en collaboration avec Pierre Andreu, intitulée "La Lutte des jeunes".

Il créa par la suite une association appelée "Cercle du grand pavois", qui milite en faveur d’un rapprochement Franco-Allemand, et interviewera même Adolf Hitler en 1936 pour le compte du journal "Paris Midi".

Sa bibliographie :

  • L'Économie dirigée, 1928.
  • La Fidélité difficile, 1929.
  • Vers les États-Unis d'Europe, 1930.
  • L'Homme rêvé, 1930.
  • Vie de Zola, 1931.
  • La Crise du capitalisme américain, 1933.
  • La Prochaine, 1934.
  • Le réveil de l'Europe, 1938.
  • Après la défaite, 1941.
  • D'une guerre à l'autre, 3 volumes de 1940 à 1947.
  • Napoléon et l’économie dirigée, 1942.
  • L'Économie mondiale au XXe siècle, 1944.
  • Du Pouvoir. Histoire naturelle de sa croissance, 1945.
  • Les Français, 1945.
  • Raisons de craindre, raisons d'espérer, 1947.
  • L'Or au temps du Charles-Quint et Philippe II, 1947.
  • Essai sur la politique de Rousseau, 1947.
  • L'Échec d'une expérience. Problèmes de l'Angleterre socialiste, 1947.
  • L’Amérique en Europe, 1948.
  • De la souveraineté, 1955.
  • L'Épargne, 1956.
  • Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes, 1964.
  • Le Rôle de prévision dans les affaires publiques, 1966.
  • Cours d’histoire des idées politiques à partir du XIXe siècle, 1967.
  • Cours d’introduction à la sociologie politique, 1969.
  • La civilisation de puissance, 1976.
  • Vers la forêt du XXIe siècle, 1978.
  • Un voyageur dans le siècle, 1979.
  • Émile Zola : La Fortune des Rougon, 1980.
  • Revoir Hélène, 1986.
Lecture et lunettes

Publié dans Littérature

Commenter cet article