Alfa Roméo : histoire de la marque et de ses modèles

Publié le par Aurélie DESANTI

La société Alfa Romeo est connue comme étant l’un des meilleurs constructeurs automobiles d’origine italienne. Face à la recrudescence de la concurrence, la société, appartenant auparavant au domaine public, n’a cependant pas eu le choix et a du s’associer avec un autre grand constructeur italien dans le privé (groupe Fiat) en 1986 afin de se maintenir à flots.

Son histoire

La société Alfa (acronyme de Anonima Lombarda Fabbrica Automobili) est fondée le 24 juin 1910 à Milan (Italie).

Le logo lui-même est représentatif, depuis des générations, des valeurs fondamentales de l’origine de la société. En effet, la croix rouge représente symboliquement la capitale lombarde tout comme le serpent des Visconti.

À ses débuts, les prévisions de productions (de l’ordre de 300 véhicules par an) paraissent trop élevées. Cependant, au cours de son année de lancement, la société produit son tout premier véhicule sous le nom "Alfa 24 HP", qui rencontre un vif succès.

L’année suivante marquera davantage le segment dans lequel la société Alpha souhaite percer : celui des voitures à caractère sportif.

Au cours de l’année 1915, un ingénieur nommé Romeo investit énormément dans la société et décide d’ajouter son nom à la fameuse marque qui s’appellera désormais Alfa Roméo.

En 1932, la société devient la propriété de l’État italien et le restera pendant plus de 50 ans, jusqu’en 1986, quand Alpha Roméo deviendra la propriété du groupe Fiat.

Le succès des modèles sportifs de compétition est cependant loin d’égaler celui des productions classiques et la société se voit contrainte de trouver un nouveau dirigeant en 1978 : l’ingénieur Ettore Masaccesi.

Sa gamme

Alfa Romeo a, depuis ses débuts, commercialisé bon nombre de modèles décrits comme suit :

  • 1920 : l'Alfa Romeo 20-30 HP Torpedo.
  • 1930 : l'Alfa Romeo 6C.
  • 1933 : l'Alfa Romeo 8C 2300.
  • 1950 : l'Alfa Romeo 1900.
  • 1954 : l'Alfa Romeo Giulietta.
  • 1952 : l’Alfa Romeo AR51 Matta.
  • 1962 : l'Alfa Romeo Giulia.
  • 1968 : l'Alfa Romeo 1750.
  • 1972 : l'Alfasud.
  • 1972 : l'Alfa Romeo Alfetta.
  • 1979 : l'Alfa 6.
  • 1983 : l'Alfa Romeo 33.
  • 1983 : l’Alfa Romeo Arna.
  • 1984 : l'Alfa Romeo 90.
  • 1985 : l'Alfa Romeo 75.
  • 1987 : l’Alfa Romeo 164.
  • 1989 : l'Alfa Romeo SZ ou ES-30 ou RZ.
  • 1990 : l'Alfa Romeo 155 et l’Alfa Romeo 145 ou 146.
  • 1997 : l'Alfa Romeo 156.
  • 1998 : l'Alfa Romeo 166.
  • 2001 : l'Alfa Romeo 147.
  • 2005 : l'Alfa Romeo 159 et l'Alfa Romeo Brera.
  • 2007 : l’Alfa Romeo 8C Competizione.
  • 2008 : l’Alfa Romeo Mito.
Alfa Romeo badge

Publié dans Automobiles

Commenter cet article